Dtwice
petites réparations en plomberie

Quelques conseils et guides pour pallier les petits problèmes de plomberie

Il arrive parfois que vous soyez appelé à régler un problème de plomberie par vous-même. Identifier d’où provient une fuite ne vous posera plus de problème après avoir assimilé les bonnes techniques. Au travers la lecture de ce blog, vous découvrirez par la même occasion comment remplacer ou installer vos équipements plomberie sans intermédiaire.

Déterminer la perte d’eau grâce au compteur, c’est possible !

Une importante fuite d’eau s’explique souvent par une hausse anormale et continuelle de facture d’eau par rapport à votre consommation normale.

Ce que vous devriez faire dans un 1er temps consiste à couper le compteur pendant au moins une demi-journée, voire une journée entière.

Maintenant que le compteur a été stoppé, tout ce qu’il vous reste à faire consiste à noter ce qu’il mentionne comme chiffres et à le refaire au moment de le réactiver. Le rapprochement des deux chiffres vous permettra de calculer la différence et de trouver l’écart pour déterminer la quantité exacte d’eau perdue :

  • Pour freiner temporairement une fute et détecter d’où il provient, fermez d’abord votre robinet principal qui se trouve juste en aval au niveau du compteur. Ne le remettez pas en marche avant au moins 12 à vingt quatre h.
  • Commencez par jeter un coup d’oeil au niveau du compteur et notez ce qu’il affiche : votre consommation d’eau traduite en mètre cube . Ne perdez pas d’oeil les autres unités en hl, dal et l situées à droite de la virgule. Quand les 12 à vingt quatre heures se sont écoulées, rouvrez votre compteur et notez les indications pour pouvoir connaitre la quantité exacte de perte d’eau en calculant l’écart entre les deux chiffres.
  • Remettez l’eau en route puis, notez le résultat . Faites activer le robinet pour laisser l’eau s’écouler sans perdre de vue votre compteur . Quand ce dernier continue à tourner, cela veut dire que votre système de tuyauterie fuit. Coupez- le une nouvelle fois et notez ce qu’il affiche en final. Servez-vous de calculatrice pour déterminer l’écart entre les chiffres et connaître le volume exact d’eau ayant fuit à votre système canalisation . Divisez ce chiffre par 12 ou par 24 , notamment selon la durée de la coupure, pour connaître votre débit réel de fuite d’eau.
  • La fuite est bien présente, le volume et débit réel de fuite sont également connus, il ne vous restera plus alors qu’à vérifier toutes vos installations et robinets pour identifier cette-fois-ci l’origine de la défaillance de votre plomberie.

 recommandation utiles pour en finir avec les problèmes de fuite d’eau

La défectuosité d’un tuyau ou d’un raccord est souvent à l’origine d’un problème de fuite .

  • Quel produit utiliser pour obturer un tuyau en Cu qui fuit

Employez un ruban « autoamalgamant » adhésif ou mastic adhésif bi-composant et durcisseur pour en finir avec une fuite au niveau de votre tuyau Cu.

  • Une fuite à cause d’un raccord défectueux ? Comment procéder

Seul le remplacement de joint permet de réparer un raccord fuyant.

  • Opérer un colmatage de tuyau en cuivre : C’est facile avec un mastic bi-composant adhésif et durcisseur

Opérez d’abord le décapage de la conduite. Préparez d’abord la zone à colmater en l’essuyant à l’aide d’ un chiffon bien propre puis, abrasez délicatement le tuyau sur une surface légèrement plus large que la fuite. Ceci vous permettra d’accrocher facilement le produit.

Peaufinez le polissage en utilisant une brosse métallique, une laine fine ou un morceau de toile éméri fine Commencez par segmenter le mastic et modelez- le jusqu’à ce que vous obteniez un boulet de teinte uniforme et collant . La conduite est maintenant prête à recevoir le mastic que vous avez préparé, fractionné et malaxé . La zone de fuite est bien polie, le mastic est bien malaxé aussi ; il ne reste plus qu’à y aplatir le produit durcisseur Il vous suffit de patienter le temps nécessaire pour laisser durcir et sécher le produit et permettre un bouchage efficace de votre tuyau fuyant.

  • Résoudre un problème de fuite sur tuyau en Cu en se servant d’un ruban adhésif spécial :

Commencez par nettoyer et par abraser le tuyau puis, séchez la zone avec du chiffon ou à l’aide un sèche-cheveux. Préparez la bande , pour pouvoir l’appliquer ensuite sur la conduite .

Votre raccord manifeste une fuite ?

Pour en finir avec une fuite sur d’une bague PVC, procédez comme suit :

  • Vérifiez d’abord si la bague est défectueuse et remplacez-la.
  • Inutile de la remplacer le cas échéant, resserrez-la simplement.
  • Si la fuite est due à un problème de joint, replacez-le correctement ou remplacez-le si ce n’est plus possible.

Combler une fuite sur un tuyau Cu

L’identification d’une fuite n’est pas chose aisée. Différents facteurs peuvent être à son origine : défectuosité d’un tuyau due à un choc important, gel de canalisation, imperfection due à un défaut de fabrication, soudage de mauvaise qualité, effet coup de bélier, micro-vibration… Quoi qu’il en soit, plusieurs approches peuvent être adoptées pour y remédier. Un problème de fuite du à un suintement peut être résolu par simple usage de mastic ou de ruban antifuite. Un important jet de fuite ne peut être pallié en revanche que par le montage d’un nouveau raccord.

  • Mastic bicomposant antifuite durcisseur et adhésif :

Le mastic antifuite est disponible en barres ou tablettes minidoses, se compose de 2 éléments séparés : durcisseur et adhésif. Pour colmater une fuite avec, il vous faudra le malaxer avec les doigts et de l’appliquer sur la partie fuyante de votre tuyau en Cu après l’avoir préalablement décapé .

  • Bande autoamalgamante :

Le ruban antifuite est à distinguer du ruban adhésif électricien car autoamalgamant par nature. Ce ruban assez spécial se fond avec le tuyau une fois qu’on l’applique sur la surface de fuite à colmater.

entretien et petites réparations en plomberie

Les dix bonnes techniques à prendre pour remédier un problème de fuite au niveau d’un tuyau en PVC.

  1. Stoppez la fuite d’eau en coupant directement le compteur

Arrêtez le compteur en premier ; veillez à ce qu’aucune eau ne réussisse à traverser en amont de la partie endommagée du tuyau .

  1. Marquez et sectionnez la partie défectueuse du tuyau PVC :

Muni de votre feutre , commencez par tracer , de part et d’autre, les zones à sectionner de la partie altérée du tuyau en PVC.

  1. Limez les segments résiduels :

Le cutter, le petit couteau ou le papier abrasif est plus efficace qu’un simple ébavureur traditionnel pour le polissage des zones de contacts d’un tuyau fuyant en PVC.

  1. Passez tout de suite au dégraissage des différentes surfaces de contact :

Prenez une feuille essuie-tout bien propre et trempez-la dans de l’alcool pour dégraisser les manchons ; de même pour les extrémités restantes de la conduite sur 3 à 5 centimètres.

  1. Dégivrez les zones de contact :

Opérer le déglacage des zones de contacts est indispensable pour que la glu y adhère parfaitement.

  1. Les tronçons de tuyau à remplacer une fois regroupés : Il vous faudra les mesurer

Jaugez la partie à enlever ; retirez 1 cm de la longueur ainsi obtenue.

  1. Le nouveau morceau de tuyau doit-être segmenté :

Préparez le nouveau tube de remplacement, introduisez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Tracez la longueur de coupe en vous aidant d’un stylo-feutre. Prenez votre scie à métaux, scie égoïne ou scie à guichet puis, commencez par tronçonner le nouveau tube . Après l’avoir terminé, polissez- en l’extrémité .

  1. Le calibrage et découpage une fois terminés , procédez à l’assemblage :

Avant d’intégrer le nouveau tronçon à votre tuyauterie, il vous faudra écarter légèrement l’une des sections de conduite existantes . Les colliers qui retiennent la partie la plus courte doivent être ouvertes pour la retirer du mur.

  1. Encollez les surfaces de contact :

Pour ce faire, vous avez deux possibilités :

  • Coller sur les zones dégivrées en appliquant directement la colle aux manchons.
  • Encoller le nouveau tronçon au système par le bout de votre tuyau et des sections de la conduite initiale .
  1. Les manchons doivent être unis au tube :

Les manchons une fois insérés aux extrémités de votre tube neuf , saisissez-le à son tour pour l’enfiler de part et d’autre des deux côtés.

remplacer une chasse d’eau et son mécanisme par vous-même sans l’aide d’un plombier.

D’abord veillez à ce que le clapet d’arrivée de l’un des deux côtés du réservoir soit stoppé puis, videz la chasse d’eau !

  1. Retirez le couvercle de la chasse d’eau :

Pour le démontage d’une chasse d’eau tirette, il faut la dévisser tout simplement. Pour démonter une bonne vieille chasse d’eau pressoir, dénouez le fil la liant au système de vidage.

  1. Et c’est maintenant que vous allez vous débarrasser de l’ancienne chasse d’eau :

Prenez une clé plate ou clé à molette et dévissez directement l’écrou : la pièce qui raccorde votre robinet d’arrivée à votre système de remplissage. Il vous faudra aussi démonter le robinet du flotteur en retirant l’écrou en plastique le fixant. Dévissez-le pour ce faire. Effectuez une rotation de 90 degrés dans le sens contraire à celui de l’ aiguille d’une montre. Refaites la même opération pour pouvoir retracter l’écrou en plastique et retirer le robinet flotteur du réservoir.

  1. Le joint doit être enlevé du réservoir des toilettes pour permettre l’installation de la nouvelle chasse d’eau :

Les écrous assurant la fermeture du réservoir de vos toilettes sur la cuvette doivent être démontés. Il vous faudra alors les dévisser ! Retirez ensuite les vis par le haut. Après l’avoir désinstallé saisissez le réservoir et reposez-le au sol . Votre soin d’étanchéité usé doit être enlevé à son tour. Utilisez une clé spéciale pour ce faire.

  1. Restaurez le réservoir sur la cuvette :

La céramique doit être purifiée en premier. Replacez le réservoir par la suite ! Vissez-en le fond. Faites pareil avec l’écrou du système de fixation de la chasse d’eau neuve mais, avec une clef spéciale. Maintenant place à l’installation du nouveau joint mousse. Une fois cela accompli , la rondelle conique doit être insérée au vis de fixation du réservoir. Le vis de fixation doit être inséré en dernier ; serrez les écrous.

  1. Le flotteur et le robinet doivent être restitués avant de terminer la pose d’une chasse d’eau neuve :

Filez un joint sur le pas de vis du robinet flotteur et puis, insérez le pas de vis dans le trou correspondant . Stabilisez l’écrou de fixation du flotteur avant de monter un joint fibre dans l’écrou du robinet. Revissez-le manuellement à la fin. En usant d’une clé idoine, serrez l’écrou tout en maintenant le robinet.

  1. Votre toilette est maintenant prête à recevoir votre chasse d’eau neuve :

Après avoir réussi à ajuster la hauteur du nouveau mécanisme de chasse par rapport à la taille du réservoir, vous devez également installer le mécanisme sur sa base , tout au fond du réservoir. Fixez manuellement en tournant à quatre vingt dix degrés dans le sens de l’aiguille d’une montre.

Résistance d’un chauffe-eau : les bonnes pratiques au nettoyage

  1. Avant de nettoyer le chauffe-eau, veillez à ce qu’il ait été complètement mis hors tension

Commencez par éteindre le disjoncteur général avant de procéder au détartrage de votre chauffe-eau .

  1. Le chauffe-eau électrique a été débranché de la prise électrique ? Maintenant il vous faut le vidanger

Effectuer une vidange n’est pas nécessaire pour un chauffe-eau stéatite. Pour celui d’un chauffe-eau électrique à résistance thermoplongée au contraire, la cuve du chauffe-eau électrique doit être totalement vidangée.

  1. Maintenant que la vidange est terminée , passez maintenant à l’étape du démontage de la résistance de votre chauffe-eau électrique

La vidange une fois faite , désinstallez la résistance de votre chauffe-eau électrique . Elle se trouve juste sous le capot de protection. Dévissez-le également pour pouvoir retirer complètement la résistance de votre appareil de chauffage.

  1. Purgez- la à son tour

Pour astiquer la résistance, utilisez simplement un détartrant commercial. Laissez seulement immerger la résistance pendant quelques heures ; nettoyez à l’aide d’une brosse métallique ; rincez légèrement à l’eau chaude.

  1. Le nettoyage une fois terminé , pensez à rétablir la platine puis, branchez et réactivez votre chauffe-eau électrique

Le remontage de la platine suffit pour le cas d’un chauffe-eau électrique à résistance thermoplongée. Pour celui d’un chauffe-eau à résistance en stéatite en revanche, le remontage du fourreau est nécessaire sur la résistance avant restauration de cette dernière dans la cuve. Celle-ci doit être remplie avant la remise en marche du appareil électrique de chauffage